Alliance Franco-Russe
A+ A A-
  • Catégorie : Ukraine

L'immigration en France en vue d'un séjour permanent

La France est considérée comme un pays économiquement prospère dans la zone euro. Le niveau de vie y est élevé et la situation politique est stable. L'immigration massive d'Ukrainiens en France est donc tout à fait compréhensible, compte tenu des circonstances en Ukraine. Cet article vous permettra de connaître les motifs d'obtention du visa national de long séjour et du titre de séjour, les modalités d'obtention de la nationalité et d'immigration en France dans les plus brefs délais, ainsi que le montant des frais d'inscription.

Quel est l'attrait de la France pour les Ukrainiens ?

Malgré la rigueur des lois sur l'immigration, le nombre de personnes souhaitant immigrer en France a augmenté de 7 % par rapport à 2020. L'augmentation de l'intérêt est due à la masse d'opportunités supplémentaires qu'offre le droit au séjour de longue durée.

 


Les étrangers titulaires d'un permis de séjour sont autorisés à :

-Visiter les pays de la zone euro sans visa et y séjourner pendant 90 jours en six mois
-Travailler, étudier ou exercer une activité professionnelle, pour autant que le type de visa le permette.
-Pour bénéficier des prestations de l'État et de la sécurité sociale.
-Utiliser les services médicaux.
-Recevoir des visites familiales.
-Recevoir un enseignement gratuit en France.

 


Les étapes de l'immigration


Vous pouvez vous installer légalement en France si vous remplissez les conditions requises par la loi sur l'immigration.

Pour un séjour de longue durée, vous avez besoin :

Pour ouvrir un visa de longue durée à l'ambassade ou au consulat de France en Ukraine.
Pour clarifier "Comment s'installer en France" dans votre cas particulier et trouver la liste des documents est facile sur le site de la mission française en Ukraine. Nous examinerons plus tard les variantes des motifs.

Le titulaire du visa doit franchir la frontière française en 180 jours.


Après votre arrivée, dans un délai de 3 mois, déposez une demande de titre de séjour en France auprès du bureau local de l'OFII (Office de l'immigration et de l'intégration des étrangers).
Ce formulaire de candidature est complété en français et envoyé par lettre recommandée à l'OFII.

Le personnel du service fixe la date et le lieu de l'entretien, vous devez vous présenter avec un ensemble de documents (la liste est la même que pour le visa ukrainien, les documents délivrés en Ukraine, traduits en français, obligatoirement notariés et apostillés, il est souhaitable d'avoir deux exemplaires notariés de chaque document).

Les enfants de plus de 12 ans doivent assister à l'entretien en personne, les parents représentent les intérêts des enfants de moins de 12 ans. Si l'entretien est concluant, le passeport du demandeur est muni d'une vignette comportant des données biométriques et une carte d'identité plastifiée d'un titulaire de permis de séjour est délivrée.

Selon le but de la visite, différents types de permis de séjour peuvent être délivrés :


-Visiteur - la validité d'un an n'implique pas la possibilité d'un emploi ;
-Travailleur Temporare - pour les travailleurs invités, validité 1 an avec prolongation si le contrat de travail est prolongé.
-De Commercant - pour les hommes d'affaires qui envisagent d'ouvrir une entreprise en France. Durée de validité d'un an, si l'entreprise paie des impôts, le permis de séjour sera prolongé.

 

Le permis de séjour temporaire est renouvelé chaque année. Soixante jours avant l'expiration du permis précédent, la demande doit être présentée à la préfecture locale de l'immigration.

Après cinq ans de résidence sur la base de la carte de séjour, une demande est déposée auprès de l'office des migrations pour obtenir le statut de résident permanent - Carte de séjour permanent en France.
La condition principale est d'avoir une source de revenus régulière et de réussir un test de langue française, les bases de la Constitution et de la législation.

Certaines catégories ne passent pas l'examen :


-Personnes de plus de 65 ans ;
-les enfants de moins de 12 ans ;
-les réfugiés ;
-les lycéens, collégiens ou universitaires qui ont étudié le français pendant trois ans en France.

Cinq ans de résidence en statut de résident permanent (réduit à trois ans pour les conjoints d'étrangers de nationalité française) permettent de demander la citoyenneté française.
Au total, l'immigration en France par la procédure de naturalisation prend plus de dix ans, en tenant compte du délai d'attente.

Options pour l'obtention d'un visa de long séjour


Pour obtenir un visa de long séjour en France, il est nécessaire de justifier soigneusement l'objet du séjour.

Par exemple :

L'invitation d'un employeur français à travailler sur le territoire français, implique la signature d'un contrat de travail, ce qui permet d'ouvrir un visa de travail.
Les Ukrainiens se voient proposer des postes vacants hautement spécialisés, s'ils n'ont pas pu trouver de candidats volontaires parmi les résidents de l'UE ou les Français.

-Extrait du registre national, confirmant l'établissement d'une entreprise en France est une bonne raison d'ouvrir un visa d'affaires.
-Investissement dans l'économie française ou titres d'État : 1 à 2 millions d'euros peuvent obtenir un visa d'investisseur et une carte de séjour pour l'investisseur et sa famille.
-Le certificat d'inscription aux études vous permet d'ouvrir un visa étudiant et un permis de séjour pour la période d'études.


L'immigration en France par la formation des étrangers est bénéfique en raison de la possibilité d'obtenir gratuitement un enseignement et un diplôme de niveau européen.

L'immigration en France par enregistrement du mariage ou du partenariat avec un citoyen français permet d'obtenir un visa pour le regroupement familial et une carte de séjour.
Après 18 mois de résidence, l'étranger titulaire d'une carte de séjour peut inviter les membres de sa famille en France. Un visa et un permis de séjour seront ouverts pour le regroupement familial.
Les personnes financièrement indépendantes qui disposent de fonds sur leur compte personnel (15 600 euros par an) peuvent demander un visa sans possibilité d'emploi avec un permis de séjour.


Après mûre réflexion, les réfugiés arrivant en France par vol direct depuis leur pays d'origine et pouvant justifier d'une mise en danger de leur vie peuvent se voir accorder un titre de séjour.
Ceux qui en ont les moyens (1300 €/mois) se verront accorder un visa de long séjour et un permis de séjour, s'ils le souhaitent.
Les demandes de visa peuvent être traitées dans un délai de 60 jours, mais la procédure prend généralement moins de temps.

Le montant des droits d'État pour l'octroi d'un visa de longue durée dépend de l'objet du séjour :
-travailleurs, hommes d'affaires, membres adultes de la famille 99 EUR ;
-50 euros pour les étudiants.
-Les frais pour un permis de séjour sont de 180 euros + 100 euros de frais consulaires. L'achat d'un bien immobilier ne donne pas automatiquement droit à un permis de séjour. 

 

Les aspects positifs et négatifs de la vie en France


L'immigration d'Ukrainiens en France présente des avantages et des inconvénients.

Parmi les points positifs, citons :

Climat doux.
Des aliments délicieux.
Orientée pour répondre aux besoins de la législation sur la population.
Des vacances variées.
Beaucoup d'attractions et de sites historiques.
La majorité des Français travaillent 35 heures par semaine. Le code du travail protège les droits des employés.
Les étrangers arrivés légalement bénéficient d'une aide sociale garantie.
L'enseignement supérieur en France est gratuit pour les étrangers.


Les aspects négatifs sont pris en compte :

Il est problématique de nouer des contacts sans connaître la langue française. Peu de Français parlent l'anglais.
Même les médicaments les plus simples sont difficiles à acheter sans ordonnance.
Difficile de progresser dans sa carrière, les diplômés universitaires ont du mal à trouver un emploi sans expérience.
De nombreux domaines sont trop bureaucratiques.
Pour obtenir un rendez-vous avec un médecin, il faut attendre deux semaines et prendre un rendez-vous à l'avance.
Un quart des salaires est consacré aux impôts.
Le coût de la fourniture de bonnes conditions de vie est élevé.
Les paiements sont effectués à l'aide de cartes plastiques sans compte bancaire ouvert.